[FR] C’est l’histoire d’une robe … et d’un travesti lynché

Merci au Procureur du Roi d’Inzeguane.

Merci au Ministère de la justice et des libertés.

Merci à tous ceux qui se sont tus.

Grâce à vous aujourd’hui, ce genre d’animaux font leur  justice privée dans les lieux publics.

Je me permets de les traiter d’animaux et de leur ôter tout caractère d’humanité car eux, n’ont pas hésité à l’extraire totalement de la personne de ce jeune homme, dont je viens de voir une vidéo, tabassé comme un moins que rien dans les rues de Fès et qui m’a donné envie de vomir.

Merci, autorités de notre pays, de nous protéger, nous tes citoyens.

Merci, autorités, de nous renvoyer cette exacte image de nous même, d’un peuple marocain enragé, irrespectueux, violeur, violent, harceleur, primaire, haineux, dépourvu de toute éducation.

fs-1_1

Car ne pas aimer les filles en jupe, trouver ça vulgaire ou haïr les homosexuels, c’est une chose. Se permettre de les narguer dans la rue, de leur adresser un discours moralisateur agressif, de les insulter, les frapper, de leur jeter des pierres au sens propre comme au figuré et de les traiter comme des citoyens de seconde zone qui n’ont aucune valeur, c’en est une autre.

Qu’est ce qui fait que des marocains passent le cap en touchant, harcelant, insultant, s’attroupant autour de deux jeunes filles en jupes à Inzeguane ? Qu’est ce qui fait que des marocains franchissent le pas et encerclent un travesti à Fès, le rouant de coups d’une rare violence sur la place publique?

Je me le demande, je vous le demande. Comment sommes-nous arrivés là?

Comment, comment les autorités peuvent- t-elles une seconde de plus laisser passer ce genre d’événements et ne pas les condamner ? Je leur rappelle, au cas où ils l’auraient oublié, d’abord que notre constitution (Notre norme suprême) de 2011 assure le respect des libertés publiques et individuelles ainsi que leurs exercices. (Discours du 9 Mars 2011). Cette même constitution qui nomme l’Etat garant de la liberté de culte et de l’égalité homme-femme.

Sans parler des conventions internationales que le Maroc a ratifié :

  • Convention internationale sur l’élimination de toutes les formes de discrimination raciale de 1960 ratifié en 1970.
  • Pacte international de New York relatif aux droits civils et politiques de 1976 ratifié en 1979.
  • Convention sur l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes de 1981 ratifié en 1993.

Il existe un principe international inscrit dans la convention Européenne des Droits de l’Homme à son article 2 relatif au droit à la vie et qui est la protection des personnes comme devoir incombant à l’Etat.

L’ Article 3 de la Déclaration universelle des Droits de l’Homme lui parle du droit à la vie de tout individuelle, à la liberté et à la sûreté de sa personne.

Si nous voulions réparer (c’est un grand mot) les dégâts de ce qui vient de se passer, une enquête devra être ouverte pour identifier les jeunes hommes qui ont harcelé les deux filles d’Inzeguane ainsi que les jeunes hommes qui ont roué de coups le travesti de Fès et les présenter devant un juge pour qu’ils répondent de leurs infractions.

Ensuite, ce procureur du roi qui a décidé de poursuivre les deux jeunes filles ainsi que les flics qui les ont mis en garde à vue et les flics qui ont laissé faire les événement à Fès doivent aussi faire l’objet d’une enquête et répondre de leurs actes respectivement pour abus de droit, abus de procédure et non assistance à personne en danger.

image

Mais si ces bourreaux ne comprennent pas le langage de la loi et qu’ils préfèrent celui des « traditions » malades, de l’islam qu’ils pensent défendre à travers leurs actes, il faut qu’ils sachent qu’ils crachent sur les deux en faisant ce qu’ils font.

“Pas de contrainte en matière de religion” (sourate La Vache c’est-à-dire 2, verset 256

“Les croyants ne sont que des frères. Établissez la concorde entre vos frères, et craignez Allah, afin qu’on vous fasse miséricorde. » Sourate Alhoujourate, Verset 10

“ Et ne discutez que de la meilleure façon avec les gens du Livre” Sourate L’araignée , Verset 46

Et j’en passe…

La justice et ses acteurs de notre pays sont ainsi complices de toutes ces violences faites à ses propres citoyens.

Au lieu d’inculper les harceleurs d’Inzeguane, elle inculpe deux jeunes filles dont elle n’a pas su protéger la vie ni la dignité.

Au lieu d’inculper tous les hommes violents de la vidéo à Fès qui ont constitué un danger direct pour la vie du travesti, Breaking News, le ministère de la justice promet d’inculper toute personne ayant participé au lynchage et Mustapha Ramid affirme que « le dossier sera traité avec fermeté envers ceux qui essaient de se substituer à la loi ». Une lueur d’espoir.

Mais, dans un pays où les forces de l’ordre tabassent des citoyens descendus manifester contre la grâce royale d’un pédophile Espagnol violeur de onze enfants Marocains, qu’attendez- vous vraiment de l’autorité judiciaire ou exécutive ?

Pour vous donner un peu d’espoir que j’ai visiblement perdu aujourd’hui mais qui reviendra sûrement demain (à 100%), je finirai, moi, jeune marocaine de 20 ans, étudiante en droit et aspirante à un Etat de Droit au Maroc, par cette vidéo d’une femme marocaine voilée présente à un des sit-in de solidarité avec les jeunes filles d’Inzeguane et qui a un discours merveilleux:

“C’est notre Maroc à tous, si il ne nous supportent pas tous, nous n’avancerons jamais. Quand nous pensons qu’il est juste à une partie de la population, nous mourrons” RESPECT MADAME

>> Admirable Marocaine en vidéo

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s